Projet Orfo 2022+

Le projet de révision des formations initiales d’installateur/trice-électricien/ne CFC, d’électricien/ne de montage CFC et de planificateur/trice-électricien/ne CFC est en cours sous le nom de « Orfo2022+ ». Celui-ci a été lancé en avril 2021 avec l’octroi du ticket provisoire. Sur ce site Web, vous trouverez des informations actuelles sur l’état des travaux du projet, sur l’organisation du projet et sur les étapes clés.

Actualités du projet

12.02.2024: Fin de la consultation interne à la branche

Les membres d’EIT.swiss avaient jusqu’au 9 février 2024 pour s’exprimer sur les plans de formation et les ordonnances sur la formation y relatives. Ce sondage a suscité un grand intérêt : Plus de 200 entreprises membres de Suisse alémanique, romande et du Tessin y ont participé. Les résultats du sondage sont actuellement analysés. Les prescriptions sur la formation seront ensuite peaufinées avant d’être soumises à l’approbation des délégués lors de l’assemblée des délégués du 24 avril 2024. Cette date constitue également une étape importante pour le projet Orfo2022+ : Ce n’est que lorsque les délégués auront approuvé les prescriptions sur la formation que la consultation officielle et publique sera lancée par le SEFRI.

23.11.2023: Un sondage auprès des membres sera lancé prochainement

Lors de l’assemblée des délégués du 23 novembre 2023, Norbert Ivan Büchel, chef du département de la formation professionnelle d’EIT.swiss, a présenté les plans de formation développés en collaboration avec les représentants de la branche pour la formation initiale de trois ans en installation, la formation initiale de quatre ans en installation et la formation initiale de quatre ans en planification. Les objectifs évaluateurs qu’ils contiennent se basent sur les domaines de compétences opérationnelles et les compétences opérationnelles contenues dans les profils de qualification, qui ont été approuvés par les délégués au printemps 2023. Les délégués ont apprécié le travail accompli en prenant connaissance de manière positive des plans de formation. Les nouveaux plans de formation constituent une bonne base pour les formations initiales de la branche électrique. Ils offrent aux lieux de formation et aux apprentis l’aide à l’orientation nécessaire, sans toutefois se perdre dans les détails. Celle permettra à la branche de réagir plus rapidement à l’avenir aux développements technologiques et autres défis. Dans les semaines à venir, les membres d’EIT.swiss seront invités à se prononcer sur les plans de formation et les ordonnances sur la formation correspondantes dans le cadre d’un bref sondage. Cela permettra de s’assurer que les formations initiales révisées bénéficient d’un large soutien dans la branche.

24.10.2023: Projet partiel "Ordonnances sur la formation" sur le point d'être achevé

Lors de l’assemblée des délégués du 23 novembre 2023, les plans de formation pour la formation initiale de trois ans en installation, la formation initiale de quatre ans en installation et la formation initiale de quatre ans en planification seront présentés aux délégués pour qu’ils en prennent connaissance. Les ateliers organisés ces derniers mois pour l’élaboration de ces documents importants ont été intensifs, mais en ont valu la peine. Les plans de formation constituent une bonne base pour les formations initiales de la branche électrique. Ils offrent aux lieux de formation et aux apprentis l’aide à l’orientation nécessaire, sans toutefois se perdre dans les détails. Cela permettra à la branche de réagir plus rapidement à l’avenir aux développements technologiques et autres défis.

20.06.2023: Ateliers en cours

Après l’approbation des profils de qualification pour les formations initiales lors de l‘assemblée des délégués du 27 avril 2023, le projet « Orfo2022+ » est entré dans la prochaine phase. Dans le cadre de plusieurs ateliers, des objectifs évaluateurs concrets sont élaborés pour chaque formation initiale par lieu de formation (entreprise, école professionnelle et cours interentreprises). Ce travail est exigeant et prend beaucoup de temps. Les remerciements de la direction du projet aux participants aux ateliers et aux sections qui soutiennent le projet par leur engagement sont d’autant plus grands.

Jusqu’à présent, trois des cinq ateliers prévus ont déjà pu être réalisés pour la formation initiale de quatre ans en planification et la formation initiale de quatre ans en installation. Les autres ateliers sont prévus pour fin juin, août et septembre 2023. Pour la formation initiale de trois ans en installation le premier atelier aura lieu cette semaine.

En automne 2023, les premières ébauches des plans de formation pour les trois formations initiales seront finalisées et soumises au SEFRI en vue de leur validation. L’audition interne à la branche est prévue pour fin 2023 ou début 2024.

 

27.04.2023: Approbation des profils de qualification

Une étape importante a été franchie. Le 27 avril 2023, les délégués ont approuvé les profils de qualification des futures formations initiales dans les domaines de l’installation électrique et de la planification électrique. Les profils professionnels, les compétences opérationnelles et les exigences ont ainsi été définis. Sur cette base, des objectifs évaluateurs concrets seront élaborés lors de la prochaine étape du projet (projet partiel « Prescriptions sur la formation »). Pour ce faire, une procédure en deux étapes a été choisie :

  • Phase d’atelier : les objectifs évaluateurs sont élaborés pour chaque formation initiale dans le cadre d’ateliers réunissant un cercle choisi d’expertes et d’experts spécialisés.
  • Phase en ligne : après chaque atelier, les résultats élaborés sont résumés et mis à la disposition d’un cercle plus large d’expertes et experts spécialisés sur une plateforme en ligne pour examen et contribution.

Cinq ateliers suivis d’une phase en ligne seront organisés par formation initiale. Au total, 15 ateliers seront organisés de mai à septembre.

13.03.2023 : Sondage interne de l'association sur les profils de qualification terminée

196 entreprises membres et 121 représentants des sections ont participé au sondage interne de l’association du 9 janvier au 17 février 2023. Globalement, les résultats du sondage sont réjouissants. Les trois profils de qualification vont dans la bonne direction en ce qui concerne le profil professionnel, les domaines de compétences opérationnelles et les compétences opérationnelles. Seule la structure proposée de la formation initiale de trois ans en installation a suscité une certaine irritation. Cet aspect sera donc soumis à discussion lors de l’assemblée des délégués du 27 avril 2023. Ce n’est qu’ensuite que les prochaines étapes du projet seront prises en main.

13.12.2022: Validation des profils de qualification

Le 13 décembre 2022, les profils de qualification ont été discutés et validés par les membres du comité de pilotage et du groupe de pilotage.

Du 9 janvier au 17 février 2023, un sondage est prévu auprès des membres d’EIT.swiss et des sections sur les profils de qualification élaborés. Il s’agit ainsi de s’assurer que les présents profils de qualification correspondent aux attentes et aux besoins des membres de l’association. Si ce n’est pas le cas, la direction du projet développera d’éventuelles adaptations en collaboration avec le groupe de pilotage et le comité de pilotage. Les résultats du sondage seront envoyés pour information aux participants au sondage, aux participants aux ateliers, aux responsables des CI et aux sections en mars 2023. Les délégués décideront de la forme définitive des profils de qualification et du modèle de formation lors de l’assemblée des délégués du 27 avril 2023.

Les membres du groupe de pilotage et du comité de pilotage ont pris connaissance des résultats concernant la formation initiale de trois ans de « Dessinateur/trice ». Ils ont renoncé à poursuivre cette formation initiale en raison du manque de compétences opérationnelles.

La discussion en ce qui concerne l‘année de base sera poursuivie indépendamment des profils de qualification. Afin de connaître les besoins et les idées des membres et des sections d’EIT.swiss, un sondage sera réalisé au cours du premier trimestre. Les résultats de ce sondage seront pris en compte dans le projet partiel « Prescriptions sur la formation ».

16.11.22: Atelier 4

Les domaines de compétences opérationnelles de trois professions ont été validés.

Le quatrième atelier dans le cadre du projet Orfo2022+ a eu lieu le 16 novembre 2022. Les participants du troisième atelier y ont à nouveau été invités. L’objectif de l’atelier était de valider les domaines de compétences opérationnelles et les compétences opérationnelles formulées par l’accompagnement pédagogique professionnel entre le troisième et le quatrième atelier. Les résultats peuvent être résumés comme suit : La profession d’installation électrique en trois ans vise à former des praticiennes et praticiens. La profession d’installation électrique en quatre ans forme des prestataires et des techniciens et techniciennes. Ces professionnels sont plus autonomes et assument des tâches plus complexes. Lors de la discussion sur la profession de planification, il s’est avéré qu’il n’y avait pas assez de compétences opérationnelles pour une formation initiale de trois ans de « dessinateur/trice ». Les discussions sur l’année de base n’ont pas abouti à un résultat clair. Elle doit donc être poursuivie – indépendamment de la finalisation des profils de qualification – au sein du groupe de pilotage et du comité de pilotage. D’ici la mi-décembre 2022, les profils de qualification ainsi que le modèle de formation correspondant seront finalisé et validés par les organes correspondants, dont font également partie le groupe de pilotage du projet et le comité de pilotage. Les participants aux ateliers, les présidents et secrétariats des sections ainsi que les responsables des CI seront informés de ces résultats avant Noël. Un sondage auprès des membres d‘EIT.swiss et des sections sur les profils de qualification élaborés est prévu du 9 janvier au 17 février 2023. Les délégués décideront de la forme définitive des profils de qualification et du modèle de formation lors de l’assemblée des délégués du 27 avril 2023.

26.09.22: Atelier 3

Lors du troisième atelier, des professions possibles avec des profils d’activité et de niveau ont commencé à prendre forme.

Le troisième atelier dans le cadre du projet Orfo2022+ a eu lieu le 26 septembre 2022. Les participants au premier atelier y ont été invités. Après l’allocution de bienvenue officielle par Erich Schwaninger, chef du département de la formation professionnelle, Peter Wissler, dans son rôle de modérateur, a présenté le déroulement de la journée. Du côté de la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP), Regula Stucki et Maurice Wörnhard étaient à nouveau présents en tant qu’accompagnateurs en pédagogie professionnelle. L’objectif de l’atelier était de poursuivre le traitement des résultats des deux premiers ateliers. A la fin de cette journée d’atelier intensive, une profession d’installations électriques en quatre ans, une profession d’installations électriques en trois ans et une profession de planification en quatre ans en sont ressorties. L’idée d’une formation de base d’un an et celle d’une formation initiale de trois ans de « dessinateur/trice » ont également été discutées. Ces résultats seront repris dans le cadre du quatrième atelier (16 novembre 2022).

30.08.22 : Atelier 2

Les situations de travail actuelles étaient au centre du deuxième atelier.

Le deuxième atelier dans le cadre du projet Orfo 2022+ a eu lieu le 30 août 2022. Les jeunes professionnels participants ont été officiellement accueillis par Thomas Keller, représentant du comité de pilotage et membre du comité directeur. L’animation de l’atelier a de nouveau été assurée par Peter Wissler du bureau pour les questions de formation. L’accompagnement pédagogique professionnel n’a pas non plus changé. Du côté de la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP), Regula Stucki et Maurice Wörnhard étaient à nouveau représentés. L’objectif de l’atelier était de décrire des situations de travail et des activités actuelles du quotidien professionnel. Les activités de travail ont ensuite été consolidées sous la direction de la HEFP et saisies électroniquement par les participants à l’atelier. Pour chaque activité de travail, la description de la situation, l’action, l’objectif de l‘activité et le résultat devaient être saisis. Les situations de travail saisies électroniquement seront intégrées dans les travaux des autres ateliers. Le troisième et le quatrième atelier seront à nouveau organisés avec les participants du premier atelier. Ils auront lieu le 26 septembre 2022 à Aarau et le 16 novembre 2022 à Berne.

20.06.22 : Atelier 1

Le premier atelier pour le développement du profil de qualification a porté sur les situations de travail futures.

Le premier atelier du projet partiel Profil de qualification a eu lieu le 20 juin 2022. L’objectif de l’atelier était d’élaborer les futures situations de travail dans les différents domaines professionnels. Après l’allocution du bienvenue officielle de Thomas Keller, représentant du comité de pilotage et membre du Comité, Regula Stucki et Maurice Wörnhard ont introduit dans cette journée d’atelier du point de vue de l’accompagnement pédagogique professionnel. Les participants à l’atelier ont été répartis en différents groupes afin de discuter les situations de travail possibles. Les soi-disant mégatendances que sont l’écologie (gestion des ressources et de l’énergie), l’économie (augmentation de l’efficacité, changement des modèles commerciaux), le social (standards de qualité élevés, pénurie de personnel qualifié), le champ professionnel (tendances dans la branche) et le juridique (réglementation du législateur) devaient jouer un rôle important. Il s’est avéré qu’il n’est pas toujours facile de se projeter dans l’avenir. Néanmoins, les participants à l’atelier ont réussi à développer des situations de travail futures. Celles-ci constitueront le point de départ du deuxième atelier. Celui-ci sera organisé avec de jeunes professionnels ayant terminé leur formation initiale il y a deux à cinq ans au maximum. Cet atelier aura lieu le 30 août 2022.

10.05.22: Lancement du projet partiel Profil de qualification

Dans le cadre de ce projet partiel, les profils de qualification sont élaborés. Des ateliers sont organisés à cet effet avec des représentantes et des représentants d’entreprises. Quatre ateliers seront organisés de juin à novembre 2022. Les deux premiers seront consacrés à l’intégration des contenus professionnels, à la comparaison avec les travaux réalisés jusqu’à présent, à la vérification des compétences opérationnelles actuelles et au développement des compétences opérationnelles. Les résultats de ces ateliers seront condensés par la direction du projet en un profil de qualification par profession. Ces profils seront examinés lors du troisième atelier et utilisés comme base pour le développement des profils professionnels. Les profils professionnels sont finalisés par la direction du projet et examinés par les participants lors du quatrième et dernier atelier.

28.04.22: Approbation du mandat de projet par les délégués

Le 28 avril 2022, les délégués ont approuvé le mandat de projet pour le projet Orfo2022+. Les travaux déjà lancés en 2021 seront poursuivis. Dans une prochaine étape, des ateliers seront organisés afin de définir les profils professionnels, les domaines de compétences opérationnelles et les compétences opérationnelles.

Organisation du projet

L’initiatrice du projet est la commission pour le développement professionnel et la qualité (CSDP&Q), qui a constaté un besoin d’adaptation lors du dernier examen périodique quinquennal des formations initiales. A la demande de cette commission, le Comité d’EIT.swiss a demandé un ticket provisoire auprès du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Afin de mieux appuyer et légitimer le projet au sein de la branche, l’organisation du projet a été redéfinie. Avec l’approbation du mandat de projet en avril 2022, les délégués, en tant que représentantes et représentants de la branche électrique et des sections, ont reçu le rôle de donneur d’ordre du projet de révision. Du côté du Comité, le projet est supervisé par un comité de pilotage composé de trois personnes (membres du sous-comité de la formation LIEN). Le groupe de pilotage veille à ce que les besoins des partenaires de l’association (associations professionnelles, Confédération, cantons) soient coordonnés. La direction du projet est responsable de la gestion opérationnelle du projet.

Projets partiels et étapes clés

Le projet Orfo2022+ est structuré en cinq projets partiels conformément au manuel Processus de développement des professions dans la formation professionnelle initiale du SEFRI. Le profil professionnel, les domaines de compétences opérationnelles et les compétences opérationnelles sont développés dans le projet partiel Profil de qualification. C’est sur cette base que sont élaborés, dans le projet partiel, les prescriptions sur la formation, c’est-à-dire les ordonnances sur la formation et les plans de formation. Dans le projet partiel Décision de ticket et consultation, une consultation publique auprès de tous les milieux intéressés sera organisée et les prescriptions sur la formation seront mises à jour. Le projet partiel Décret et approbation se consacre à la finalisation des documents nécessaires. Vient ensuite le projet partiel Implémentation/mise en œuvre, dans le cadre duquel les formations initiales révisées sont mises en œuvre.

Impressions des ateliers